Agression au couteau de Julien Coissac en pleine nuit, le 27/07/12

Note utilisateur:  / 19
MauvaisTrès bien 

Le 27 juillet 2012 à 22h43, Julien Coissac a été agressé au couteau par un voisin (Maurice Andrey).

Les documents proposés ici, donnent tous les détails sur les circonstances de cette attaque sauvage commise par un homme dangereux et alcoolique qui n'a toujours pas été soumis à un examen psychiatrique par le Procureur Général Fabien Gasser.

Quand on sait comment à été malmené le boucher qui avait simplement osé "menacer" par téléphone le Procureur Général, Julien Coissac s'interroge sur le "deux poids, deux mesures" qui s'applique aux délinquants du canton...

Avec un coup de téléphone, vous êtes roué de coup par la police mais si vous attaquez un homme au couteau, alors vous restez libre comme l'air et de surcroit, la police vous laisse tranquille puisque elle "demande" simplement si l'agresseur est couché ! Et ce sans même venir sur place !

Certains documents de la procédure judiciaire seront indisponibles jusqu'au prononcé du jugement. Merci pour votre compréhension

Quel bel exemple de justice dans le canton de Fribourg !

Au moins, en cas de danger, vous savez qui (ne pas) appeler...

 

Documents à visualiser ou à télécharger :

Sur ordre du Procureur Général du Canton de Fribourg, Monsieur Fabien Gasser, en raison des restrictions prévues par le Code Pénal et le code de procédure pénale Suisse, les éléments barrés sont provisoirement retirés jusqu'à la fin de la procédure (toujours en cours depuis le 3 août 2012).

 

- Enregistrement audio des hurlements de Maurice Andrey sur la voie publique quelques minutes après l'agression du 27/07/12 de 22h55 à 23h21.

 

- Retranscription écrite des hurlements de Maurice Andrey du 27/07/12 de 22h55 à 23h21.

 

- Témoins aux abords de la zone de l'agression le 27/07/12.

 

- Appel à l'aide de Julien Coissac au centre d'intervention de la police cantonale à Vaulruz (qui raccroche) le 27/07/12 à 23h26.

 

- Appel à l'aide de Julien Coissac au Préfet Patrice Borcard qui lui confirme que la police "est en train de monter" (ce qui n'a pourtant jamais été le cas !) le 27/07/12 à 23h28.

 

- Appel à l'aide de Julien Coissac à la centrale téléphonique de la police cantonale de Fribourg qui passe l'appel au centre d'intervention de Vaulruz (qui raccroche) le 28/07/12 à 00h31.

 

- Courrier du 31/07/12 du Préfet Patrice Borcard à Pierre Andrey qui confirme qu'il a donné un mandat d'amener contre Maurice Andrey mais que la police l'a ignoré...

 

- Appel de Julien Coissac au centre d'intervention de Vaulruz pour faire le point sur les raisons de la non-intervention de la police cantonale la veille le 28/07/12 à 10h53.

 

- Appel de Julien Coissac à Jacques Demierre, conseiller communal de Cerniat et ancien gendardme, pour comprendre les raisons de sa présence auprès de mon agresseur (il raccroche) le 31/07/12 à 18h46.

 

- Message de Julien Coissac sur le répondeur de Jacques Demierre relatif à son attitude déplacée le 31/07/12 à 18h54.

 

- Les plaintes pénales transmises et instruites par Monsieur le Procureur Général Fabien Gasser du 3/08/12.

 

- Procès verbal d'audition de Maurice Andrey (l'agresseur de Julien Coissac) du 8/08/12

 

- Procès verbal d'audition de Jacques Demierre (arrivé au domicile de Maurice Andrey, selon lui, quelques minutes après l'agression) du 10/08/12.

 

- Procès verbal de la confrontation entre Maurice Andrey, Julien Coissac, Pascal Andrey (présent aussi au domicile de Maurice Andrey après l'agression...) et Pierre Andrey du 16/08/12.